La vie à l’intérieur du camp d’argentoratum

Le  centre-ville actuel de Strasbourg représente l’endroit exact où se situait le camp romain Argentoratum . Ce camp comptait environ 6000 légionnaires auxquels il faut ajouter des valets d’armes, des artisans ou encore des animaux (chevaux, mules etc.).

Ces soldats vivaient dans des baraquements (bâtiments identiques,  alignés et composés d’une quinzaine de pièces chacun). Chaque baraquement pouvait abriter à la fois des légionnaires et des cavaliers et mesurait plus de 200 mètres carrés en moyenne. Les logements étaient spartiates avec le strict minimum du confort à l’époque. Enfin, 8 légionnaires partageaient chaque chambre.

Les légionnaires à Argentoratum aimaient boire, manger ou s’adonnaient aux jeux de dés durant leur temps libre. Ils se retrouvaient dans des thermes.  Les thermes étaient des bains collectifs, de nature privé ou public, permettant de se laver dans de bonnes conditions d’hygiène. C’étaient aussi des lieux privilégiés pour des rencontres sociales, intellectuelles et professionnelles. 

Revenir au Camp romain Argentoratum