La fin d’Argentoratum sous l’empire Romain

Argentoratum : des mains des barbares à celles des Francs

C’est en 166 que les barbares commencèrent à exercer une pression autour des fortifications d’Argentoratum. Le climat politique et militaire devient instable, et la population se retrouve dans l’incertitude. La violence augmente et l’insécurité demeurent même au sein de la ville (les gens cachent leur argent et vivent dans la peur).
Ce contexte force les Romains, alors en bataille sur plusieurs fronts en Europe, à engager des mercenaires. En 406, le Limes cède et les barbares envahissent l’Europe et Argentoratum. L’Alsace est alors investie par les Alamans, mais beaucoup de Gallo-Romains décident de rester également.

Quelques décennies plus tard, en 496, les Francs gagnent à Tolbiac et récupèrent l’Alsace des mains des Alamans.
Les Alamans restent surtout au sud de la région, les Francs au nord, c’est en partie pour cette raison que le dialecte Alsacien que l’on connait aujourd’hui garde des différences entre le nord et le sud de l’Alsace.

Revenir à l’Histoire d’Argentoratum
En savoir plus sur les Populations et civilisations d’Argentoratum