Populations et civilisations d’Argentoratum

Les diverses populations et civilisations d’Argentoratum :

Les Tribus Celtes : Médiomatriques et Triboques

Argentorate est un petit bourg appartenant aux peuples Celtes jusqu’en 56 avant J-C. Il se situe entre la Bruche, L’Ill et le Rhin, et attire les chasseurs et pêcheurs de la région. Déjà à l’époque, le site servait également militairement (la forteresse de l’eau), et principalement peuplé de Celtes et ce, dès la fin de l’âge du fer.
Un marché et un sanctuaire forment le centre de la bourgade qui a été investit et développé par les tribus Celtes des Médiomatriques.

Un peu plus tard les Triboques (autre tribu, provenant de la fédération des Ariovistes) arrivent dans la région et investissent Argentorate (Strasbourg) et surtout Brocomagus (Brumath), qui devint la capitale du nord de la région.

Les Romains : la civilisation qui développa Argentoratum en véritable ville Romaine Cosmopolite

Neo Claudius Drusus, Général en chef des armées du Rhin, ordonna la construction et le développement du camp d’Argentoratum en 38-9 avant J-C.
Les Romains connurent une période de paix qui attira de nombreuses tribus et de nombreux réfugiés, notamment des tribus Gauloises et Germaniques.
La paix et la prospérité ont favorisé le développement de la ville et quelques décennies plus tard une guerre civile éclata entre les Gaulois et les Germains, et la vallée du Rhin s’enflamma.

Les Légionnaires, Mercenaires et Réfugiés d’Argentoratum :

Des légionnaires et mercenaires sont engagés et peuplent la ville quelques décennies plus tard, car les Romains sont sous la pression des barbares tout le long du Rhin. Des Mercenaires sont engagés en grand nombre pour pouvoir riposter et assurer le rôle militaire de la ville. Quelques décennies plus tard la ville tombe aux mains des Barbares sous l’ère Attila.

Les barbares et les Francs :

C’est finalement les Francs qui chassent les Barbares de la ville d’Argentoratum et qui développèrent la cité que l’on connait actuellement sous le nom de Strasbourg.

Le brassage des population d’Argentoratum:

La « Pax romana » a fortement contribué au visage cosmopolite de la ville d’Argentoratum.  Les cultures des populations celtes se mêlent, notamment parce qu’elles sont présentes en grand nombre (Légionnaires, Mercenaires, Marchands, Pêcheurs, Chasseurs, Réfugiés…) et proviennent de diverses zones Géographiques (Italie, Syrie, Allemagne, France…).
L’assimilation Gallo Romaine est favorisé par ce brassage et par l’influence des Légionnaires et du camp militaire, véritable plateforme logistique.

Revenir à l’Histoire d’Argentoratum